• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 14 avril 2016

Il y a toujours une parole des socialistes à l’échelle régionale

Posté par michaelbruel le 14 avril 2016

logo

Ce n’est surtout pas dans les moments difficiles qu’il faut renoncer à ses convictions. Ainsi, quelque soit le jugement que l’on peut porter sur les politiques menées par le gouvernement, ou les personnalités du Président, du Premier ministre et des autres ministres, il s’agit de savoir ce qui fait qu’aujourd’hui plus qu’hier je demeure socialiste, progressiste et humaniste.

Je suis profondément convaincu que l’humanité n’a pas d’autre idéal que de se construire dans le progrès et la considération de chacun. Je pense qu’une société n’est pas une addition d’individu mais un tout, dans lequel l’action de l’un, ou trop souvent son inaction, a forcément une conséquence sur l’autre.

En ce sens, je n’observe pas ce qui nous différencie entre nous mais plutôt ce qui nous rapproche, partant du principe qu’il n’y a aucun être avec lequel nous pouvons être à 100% d’accord. Il s’agit là bien du propre de l’homme d’avoir sa liberté de penser et qu’elle se diffère en permanence. C’est en ce sens que chacun de mes choix politiques je les fais en observant quel est le message et la perspective de société auxquels je peux m’associer le plus, sans jamais être fan de qui que ce soit et en essayant de faire évoluer ce qui me convient  le moins.

Tout ça pour dire, que je ne renonce jamais à exercer ma liberté de choix et que lors des dernières élections régionales c’est sans acquis de conscience que j’ai participé à faire barrage à l’extrême droite. Elle, son populisme nauséabond et hypocrite, ne représentera jamais une solution pour régler les problèmes de notre société. Il m’était impensable d’imaginer, une seconde, regarder les yeux dans les yeux les salariés du chantier d’insertion que je préside en leur disant que, compte tenu de leurs origines et de l’engagement de leur président, le peu qu’ils perçoivent chaque fin de mois, ils ne l’auraient plus.

Pour autant, il n’est pas possible d’admettre que la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, gouvernée par la gauche pendant 3 mandatures, ne soit pas observée à la loupe pour dénoncer les errements d’une politique bien à droite, pour proposer d’autres orientations et défendre, avec les moyens qui nous resteront, les plus démunis. Les socialistes de la région ont donc beaucoup à dire et à faire. C’est ce qu’ils ont fait, Jeudi 7 avril 2016, lors de la première conférence de presse de l’Union Régionale.

En effet, les 6 premiers secrétaires des fédérations socialistes de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, ensemble, ont relancé cette structure statutaire et proposé les objectifs suivant pour cette Union Régionale :

  1. Créer un observatoire  des orientations économiques et politiques que développe la Droite au Conseil Régional,
  2. Faciliter la production de débats, de propositions et d’expressions politiques coordonnées des socialistes régionaux,
  3. Faciliter la mise en œuvre d’actions communes de l’ensemble des 6 fédérations de Provence-Alpes-Côte d’Azur,
  4. Organiser la solidarité entre les 6 fédérations,
  5. Mettre en œuvre l’Université Permanente Régionale pour développer la formation des militants

Le Comité de l’Union Régional a ainsi été réuni validant cette dynamique collective et ses ambitions le Vendredi 1er Avril dernier. C’est lors de celui-ci que j’ai été élu Secrétaire Régional, non pour accrocher une médaille, mais bien pour travailler à remplir ces objectifs.

Revue de Presse Union Régionale
Album : Revue de Presse Union Régionale
Retour de la première conférence de presse de l'Union Régionale de Provence-Alpes-Côte d'Azur, du 7 avril 2016
4 images
Voir l'album

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

 

MENS ACTION TRIEVES PASSION ! |
Saint-Paul-lès-Dax ville à ... |
Tous ensemble pour Liancourt |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | UNL Vaucluse
| Francois buhr 2008 pour Le ...
| Reflexions Politiques