Le Compte-rendu du 16 avril – Partie 2

Posté par michaelbruel le 27 avril 2011

ACTUALITES FEDERALES

Il semblait nécessaire pour de nombreux camarades de faire un point d’information sur l’actualité fédérale mais surtout sur les positions que nous avons du prendre au nom du groupe.

Les Primaires et le  Projet

C’est Michaël BRUEL qui reprend la parole pour faire un tour d’horizon rapide car le temps presse de plus en plus. Il ne s’agissait pas de revenir sur les Primaires, ni le Projet puisque nous l’avons déjà largement évoqué. Il nous restait donc à faire un point sur les cantonales 2011.

Les cantonales 2011 

Michaël BRUEL commence par nous présenter la carte de France des résultats expliquant que même si la victoire est relative et certainement pas à la hauteur de nos attentes, cela reste une victoire. Nous avons gagné des départements et représentons 1023 conseillers généraux sur les 2023 sièges en jeu. Certes sur le Var, le résultat n’est pas satisfaisant, nous avons perdu au profit de la droite 2 sièges et les communistes ont perdu leur unique représentant au profit du FN. Il y a quand même eu de bonne chose autour de candidats comme Magali BRUNEL et Pierre PHILIPP.

Le Compte-rendu du 16 avril - Partie 2 dsc0124

Nous pouvons avoir d’importants regrets. Au Luc, notre candidat n’est même pas au second tour avec une incompréhension totale quant à la candidature d’un communiste alors que sur Brignoles les camarades ont joué le jeu et se sont retirés. Dans le même genre d’idée, Laurent POZZI-PASQUIER loupe le second tour de pas grand-chose.

Cantonales 2011 dans le Var
Album : Cantonales 2011 dans le Var

25 images
Voir l'album

Cela nous a amené à parler de la position que nous avons tenu sur les accords avec nos partenaires en Conseil Fédéral. Nous nous étions abstenus sur la liste des candidats non satisfaits de ces accords, certains que cela porterait plus de confusion que de cohérence chez les électeurs. Nous devons avoir des réflexions cohérentes sur l’ensemble du département pour générer une dynamique.

Dans le même ordre d’idée en Bureau Exécutif, nous nous sommes élevés contre une communication de la fédération ciblant les cantons sur lesquels les socialistes appelaient au front républicain. C’est une position qui nous a semblé se définir de façon arbitraire et soulevant de vives interrogations sur ce qui nous sommes pour juger de telle ou telle personne. Il nous a semblé qu’il ne fallait pas se tromper de combat. Si l’UMP demeure un parti républicain, il l’est dans son ensemble.

Le dénoncement de certaines de ses pratiques et des dérives de son discours sécuritaire et fascisant est un combat quotidien et qui doit être permanent. D’ailleurs, les citoyens qui d’ordinaire partagent nos valeurs ne se sont pas trompés. A chaque fois qu’un candidat UMP se retrouvait face au front national, ils ont soutenu le candidat de la droite républicaine. Malheureusement, ces cantonales nous ont aussi permis d’observer que ce n’est pas le cas dans le sens inverse.

Laisser un commentaire

 

MENS ACTION TRIEVES PASSION ! |
Saint-Paul-lès-Dax ville à ... |
Tous ensemble pour Liancourt |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | UNL Vaucluse
| Francois buhr 2008 pour Le ...
| Reflexions Politiques