Séminaire de sensibilité : le compte rendu

Posté par michaelbruel le 26 juillet 2010

La salle Caudière de Rougiers, typique village provençal avec son volcan éteint et ses pois chiches, était samedi 3 juillet le lieu d’une rencontre bien sympathique, celle d’une trentaine de militants socialistes varois qui partagent l’envie de « Changer à Gauche pour changer la France » et qui sont réunis en séminaire de travail pour, ensemble, imaginer, progresser et donc construire.

    Séminaire de sensibilité : le compte rendu img00088201007031026

    Merci à la municipalité de Rougiers, représentée par Michèle Henri (1ère Adjointe au Marie), de nous prêter ses locaux et à Vincent Lacroix, secrétaire de la section PS locale, de nous y accueillir avec sa convivialité toute provençale.

    Comme l’a précisé en préambule très clairement Jacky Viallet, le mandataire et porte parole de cette sensibilité : « Nous sommes divers – il y a chez nous des partisans de Martine Aubry, de DSK, de Fabius et d’autres leaders PS – mais nous sommes là pour soutenir la majorité du PS au plan national, pour construire, et non pour faire la révolution.»

    De même sur les rapports avec la fédération, Jacky positionne simplement et logiquement le groupe : « quand la démarche est positive, on y adhère, sinon, on n’est pas d’accord et on s’explique. Par exemple, actuellement, la fédé varoise est en restructuration, nous sommes d’accord pour restructurer et nous avons donc remis à la première fédérale des propositions nouvelles. …/… Nous sommes avant tout au P.S. ; c’est ce qui prime ; Il faut sauvegarder ce qui est l’essentiel à savoir l’unité et la défense du P.S. …/… Quoiqu’il advienne, nous suivrons les instances nationales. » A un camarade qui disait tout haut ce que nombre de militants pensent : « On s’en fout des motions. », Jacky répondait : « Il y a toujours eu des motions ou des courants ; mais nous nous retrouvions toujours derrière un leader ; dernièrement, ce ne fut pas le cas ; donc, oui, aux sensibilités mais il ne faut pas mettre le P.S. en péril pour des luttes d’ego. En ce qui concerne notre sensibilité, nous n’avons aucun problème de pouvoir, nous formons une équipe harmonieuse car nous fonctionnons d’une façon très démocratique. Il y a encore trop de luttes internes dans ce département quand il s’agit de prises de places.».

    Michaël Bruel, en sa qualité d’animateur de la sensibilité, fut, sur ce sujet, aussi clair que bref : « Dans notre groupe, on s’écoute, on s’entend, on discute et on décide. Cette façon de faire doit ou devrait entraîner le reste de la fédé à agir d’une façon aussi démocratique. ».
    Bernard Giner, élément important de notre sensibilité, en charge de la mise en place du programme de ce séminaire, rappelle nos objectifs :
    « – développer l’influence de notre sensibilité dans le département en ayant toujours comme référentiel :
    1 – l’intérêt général du Parti Socialiste,
    2 – l’intérêt général du parti socialiste dans le Var,
    3 – l’intérêt de notre sensibilité dans le Var.

    S’en suivent nos ambitions :
    - rassembler les militants socialistes autour d’un projet de développement du parti socialiste dans le Var,
    - construire une dynamique militante de Gauche pour changer le Var,
    - mobiliser toutes les bonnes volontés dans le cadre d’un fonctionnement démocratique,
    - créer des synergies productrices et productives.

    Pour ce faire, le programme se décline à partir de 3 fonctions :
    1. notre programme d’actions
    2. notre programme de relations internes et externes (communication incluse) dans le Var et avec le National,
    3. notre programme d’analyses territoriales. »

    Bernard Giner confirme que l’organisation et la mise en place d’un programme pour de notre sensibilité furent choses faciles étant donné l’excellente ambiance qui règne dans le groupe et nous invite maintenant à travailler sur les points 1 et 2 du programme (ci-dessus en gras).
    Avant de prendre place dans les salles gentiment mises à notre disposition par la municipalité de Rougiers, René Basse souhaita que dans l’un ou l’autre des points du programme ne soit pas oublié ce qui a fait notre République, à savoir la Laïcité, le Vivre Ensemble. René Basse souhaita aussi que notre sensibilité passe, échange et travaille avec la fédération.
    Les propos antérieurs tant de Jacky Viallet ont rassuré René sur ces différents points. D’autre part, la Laïcité sera un des points principaux du programme d’actions.
    Les militants se répartissent en 2 groupes selon les points 1 et 2 du programme.

    Compte rendu du Point 1 : « Notre programme d’actions. » – Rapporteur : Karim Ben Saada

    Présentation et animation de l’atelier par Lucien Lesur .
    Lors des travaux de cet atelier, nous avons listé les sujets sur lesquels notre groupe pourrait « plancher ».
    La question du choix des thématiques est à relier avec plusieurs questions :
    • Comment travailler ces sujets ?
    • Qui les travaille ?
    • A quel rythme devons-nous travailler ?

    En préalable, il a été rappelé :
    - la nécessité de production de textes et d’argumentaires émanant de la réflexion sur ces sujets de fond.
    - la nécessaire prise en compte de l’imbrication et des points de vue des problématiques au niveau local comme national.
    - la nécessité de « coller » au calendrier du PS et aux échéances électorales, avec, dans la chronologie : Conventions Nationales, échéances cantonales, procédures des primaires, échéances présidentielles et législatives, congrès.
    - considérer et évaluer nos travaux selon les prismes « zones urbaines – monde rural ».

    Thématiques suggérées :
    • Ecole – Education
    • Transport – Déplacement
    • Logement
    • Laïcité – Vivre Ensemble
    • Sécurité – Justice
    • Ouverture sur la Méditerranée – Coopération Internationale
    Les camarades responsables de ces thématiques, ainsi que du calendrier de réalisation, seront désignés en septembre 2010.
    Objectifs :
    Production de textes sur ces problématiques pour le 1er semestre 2011.
    Présentation d’un texte « identifiant », sur la base du texte proposé par Jean Paul Ferrier pour l’automne 2010.

    Compte rendu du Point 2 : « Notre programme de relations interne et externe (communication incluse) dans le Var et avec le National. » – Rapporteur : Chahid Dhaouadi
    Présentation et animation de l’atelier par Michael Bruel.
    Objectif : Construire ensemble une méthodologie de communication plus professionnelle et ouverte à tous.
    Compte tenu de notre déficit de communication envers nos partenaires de gauche (syndicats, associations, partis de gauche, citoyens…), nous avons le devoir d’inscrire nos actions et idées sur le long terme à travers des outils de communication plus productifs.
    Le blog :
    Actuellement notre sensibilité dispose d’un blog qui en période électorale est visité une centaine de fois par jour.
    Compte tenu d’un manque d’article proposé par les membres de la sensibilité, le site est moins visité. Il est donc proposé que chaque membre du comité opérationnel puisse rédiger un article par mois.
    Claude Serret précise que l’adresse mail actuelle du blog est une adresse personnelle, il est donc fortement conseillé d’en créer une plus professionnelle.
    Ce site devra également faire figurer un trombinoscope des membres du comité opérationnel.
    La newsletter :
    Un bulletin d’information format papier a été évoqué pour les personnes ne possédant pas internet. Compte tenu des problématiques économiques et écologiques soulevés par d’autres camarades, le format papier a été abandonné. Une newsletter (format imprimable A4) devra néanmoins voir le jour afin que les camarades n’ayant pas internet puisse l’imprimer par l’intermédiaire de leur tuteur internet.
    Réunion publique :
    Dans le but de rendre notre communication plus efficace sur le terrain, il est proposé que notre sensibilité organise ponctuellement (fréquence restant à définir) des réunions publiques ouvertes à tous (sympathisants de gauche, citoyens….).
    Notre sensibilité disposant de quelques personnalités éloquentes, il est vivement conseillé que ces personnes interviennent auprès des sections sur des interventions à thèmes.
    Organisation :
    Comme toute organisation se structurant nous devons mettre en place un responsable de la communication ainsi qu’une équipe d’attachés de presse (max 4 personnes) afin de filtrer les articles qui seront publiés sur le web et validés les mails envoyés à tous.
    Actuellement, cette équipe a toujours fonctionné de manière informelle (Christian Dépret, Claude Serret, Michael Bruel), le comité opérationnel devra officialiser ce mode de fonctionnement.
    Le groupe « communication » devra bien évidemment également mettre en place une charte éthique pour les articles futurs soulignant par la même occasion la ligne éditoriale de notre sensibilité.
    —————————————

    En suite aux rapports, Jean Paul Ferrier nous proposa de travailler lors d’une matinée future sur un sujet qui fit réfléchir plusieurs intellectuels de la Région et qui est maintenant à notre disposition comme outil de réflexion. Ce document, le PPPE sera envoyé par mail à chacun des militants présents et mis en ligne sur le blog de notre sensibilité.
    Cette proposition fut acceptée par chacun et Jacky Viallet remercia Jean Paul Ferrier pour cette contribution de très grande qualité.
    S’en suivirent, dans une salle enjolivée de boissons et en-cas bienvenus, quelques mots de remerciements de Jacky Viallet pour la réussite de ce premier séminaire qui en appelle d’autres de toute aussi bonne qualité.

Laisser un commentaire

 

MENS ACTION TRIEVES PASSION ! |
Saint-Paul-lès-Dax ville à ... |
Tous ensemble pour Liancourt |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | UNL Vaucluse
| Francois buhr 2008 pour Le ...
| Reflexions Politiques