Il y a toujours une parole des socialistes à l’échelle régionale

Posté par michaelbruel le 14 avril 2016

logo

Ce n’est surtout pas dans les moments difficiles qu’il faut renoncer à ses convictions. Ainsi, quelque soit le jugement que l’on peut porter sur les politiques menées par le gouvernement, ou les personnalités du Président, du Premier ministre et des autres ministres, il s’agit de savoir ce qui fait qu’aujourd’hui plus qu’hier je demeure socialiste, progressiste et humaniste.

Je suis profondément convaincu que l’humanité n’a pas d’autre idéal que de se construire dans le progrès et la considération de chacun. Je pense qu’une société n’est pas une addition d’individu mais un tout, dans lequel l’action de l’un, ou trop souvent son inaction, a forcément une conséquence sur l’autre.

En ce sens, je n’observe pas ce qui nous différencie entre nous mais plutôt ce qui nous rapproche, partant du principe qu’il n’y a aucun être avec lequel nous pouvons être à 100% d’accord. Il s’agit là bien du propre de l’homme d’avoir sa liberté de penser et qu’elle se diffère en permanence. C’est en ce sens que chacun de mes choix politiques je les fais en observant quel est le message et la perspective de société auxquels je peux m’associer le plus, sans jamais être fan de qui que ce soit et en essayant de faire évoluer ce qui me convient  le moins.

Tout ça pour dire, que je ne renonce jamais à exercer ma liberté de choix et que lors des dernières élections régionales c’est sans acquis de conscience que j’ai participé à faire barrage à l’extrême droite. Elle, son populisme nauséabond et hypocrite, ne représentera jamais une solution pour régler les problèmes de notre société. Il m’était impensable d’imaginer, une seconde, regarder les yeux dans les yeux les salariés du chantier d’insertion que je préside en leur disant que, compte tenu de leurs origines et de l’engagement de leur président, le peu qu’ils perçoivent chaque fin de mois, ils ne l’auraient plus.

Pour autant, il n’est pas possible d’admettre que la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, gouvernée par la gauche pendant 3 mandatures, ne soit pas observée à la loupe pour dénoncer les errements d’une politique bien à droite, pour proposer d’autres orientations et défendre, avec les moyens qui nous resteront, les plus démunis. Les socialistes de la région ont donc beaucoup à dire et à faire. C’est ce qu’ils ont fait, Jeudi 7 avril 2016, lors de la première conférence de presse de l’Union Régionale.

En effet, les 6 premiers secrétaires des fédérations socialistes de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, ensemble, ont relancé cette structure statutaire et proposé les objectifs suivant pour cette Union Régionale :

  1. Créer un observatoire  des orientations économiques et politiques que développe la Droite au Conseil Régional,
  2. Faciliter la production de débats, de propositions et d’expressions politiques coordonnées des socialistes régionaux,
  3. Faciliter la mise en œuvre d’actions communes de l’ensemble des 6 fédérations de Provence-Alpes-Côte d’Azur,
  4. Organiser la solidarité entre les 6 fédérations,
  5. Mettre en œuvre l’Université Permanente Régionale pour développer la formation des militants

Le Comité de l’Union Régional a ainsi été réuni validant cette dynamique collective et ses ambitions le Vendredi 1er Avril dernier. C’est lors de celui-ci que j’ai été élu Secrétaire Régional, non pour accrocher une médaille, mais bien pour travailler à remplir ces objectifs.

Revue de Presse Union Régionale
Album : Revue de Presse Union Régionale
Retour de la première conférence de presse de l'Union Régionale de Provence-Alpes-Côte d'Azur, du 7 avril 2016
4 images
Voir l'album

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Hommage à Stéphane HESSEL

Posté par michaelbruel le 27 février 2013

Hommage à Stéphane HESSEL 1468115_3_9281_stephane-hessel-a-paris-le-6-janvier-2011-300x150Petit fils d’un homme qui a combattu au pied du Monte Cassino et vécu l’horreur imbécile, je suis très attaché aux icones de la résistance. Stéphane HESSEL en était, en plus de partager un certain nombre de valeurs et de convictions.

Aucun humaniste, aucun socialiste peut ne pas s’attrister de la disparition de cet homme d’exception. Je souhaite, le cœur serré, rendre un  hommage particulier à Stéphane HESSEL. L’européen libre a résisté contre les égarements de la société, les injustices jusqu’à son dernier souffle. Il a sans cesse cherché à transmettre et partager ses convictions. Aujourd’hui, il devient un Indigné sans âge…

Le camarade perd  un compagnon humble qui incarnait la détermination de l’engagement.

Le citoyen français continue à perdre doucement la mémoire de la douleur qu’a laissé l’ignominie du rejet de l’autre poussée à son paroxysme… A la vue des haines d’aujourd’hui,  nous avions encore tant besoin de lui…

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Il n’y a pas une alternative entre une société humaniste et une société écologiste, c’est le même combat.

Posté par michaelbruel le 26 février 2013

Pour les socialistes combattre l’ordre naturel établi est un engagement de justice. Il ne s’agit pas de se battre contre la nature mais contre ses imperfections qui distancient les hommes entre eux pour construisent condescendances ou aigreur. Ainsi, le socialisme de notre temps et de tous les temps n’a d’autre vocation que de construire un monde dans lequel l’Homme puisse s’émanciper pour s’épanouir librement. Il ne peut y avoir de réponse cohérente sans considérations de l’ensemble de ce qui est vital à l’être humain et sans transversalité de celles-ci. Aucune réponse pour élaborer la société de demain ne peut se faire en dehors de ce postulat.

Cela veut dire qu’il est impossible de délier la question écologique de la nature humaine et que notre projet socialiste doit le dire en tant que tel.

Quel aberration de construire une société qui empoisonnerait sa descendance ? Quel sens donné à une utopie sociétale s’il y a une tragique finitude ?

Le socialisme évolue avec le temps et la société avec toujours ce même objectif, rendre l’être humain heureux ; aujourd’hui il ne peut donc plus s’extraire de la considération écologique. Elle fait partie intégrante de cette vocation humaniste et rend encore plus urgent la nécessité de construire une société plus juste car le crime, c’est de savoir. On ne peut accepter en connaissance de cause que les hommes et les femmes de cette planète ne puissent vivre dignement car ainsi ils programment au jour le jour notre fin. Celui qui a faim et froid ne peut comprendre de la même façon l’urgence écologique et passera outre par ce que son choix sera autre. Il devient donc urgent que nous élevions tous les peuples de notre terre pour qu’ensemble nous la respections et qu’elle puisse continuer à nous nourrir. Le caractère internationaliste de socialisme se retrouve aussi dans cette aspiration.

Nous ne pourrons gagner cette bataille contre nous mêmes et le temps qu’en prenant conscience qu’il n’y a pas une alternative entre une société humaniste et une société écologiste, c’est le même combat. L’un ne peut s’ériger sans l’autre parce qu’aujourd’hui le Libéralisme Économique a souillé la planète d’un productivisme acharné et irrespectueux. Cela veut aussi signifier qu’intrinsèquement l’écologisme est lié au socialisme pour construire un projet global de société qui lui permettra de s’exercer.

Ainsi, pour moi l’écologisme n’a aucun sens s’il demeure esseulé, il est devenu au même titre que l’ensemble des valeurs qui nous fondent, l’une d’entre elles.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Remerciements adressés à tous les soutiens varois de Martine AUBRY…

Posté par michaelbruel le 19 octobre 2011

Cher(e)s ami(e)s,

Camarades,

Nous venons de vivre un moment de démocratie unique et dont nous pouvons être fiers aujourd’hui. Je tiens à remercier chacun d’entre vous pour tout le travail accompli. Nos efforts n’ont pas été vains, ils se sont inscrits dans cette dynamique nouvelle y contribuant tout particulièrement.

Avec presque 2,9 millions de participants, les premières primaires citoyennes sont un réel succès et une réelle démonstration de la volonté de changement politique que les français attendent. Sans Martine AUBRY à la tête du Parti Socialiste nous n’aurions très probablement pas construit une telle légitimité. Elle a, avec ces primaires, remis le projet socialiste au cœur du débat démocratique en démontrant la vocation populaire de notre parti. Elle a reconstruit la crédibilité des socialistes à offrir une alternative à la désastreuse politique du gouvernement de Nicolas Sarkozy.

Maintenant, la responsabilité du nouveau candidat socialiste, François HOLLANDE, est d’autant plus forte que sa légitimité est grande. Il sait qu’il pourra compter sur nous et que pour cela il devra considérer les aspirations que Martine AUBRY a incarnées pour rassembler toute la gauche.

C’est ce que le peuple de gauche attend. C’est ce que les français attendent. C’est ce que la France attend.

Vous remerciant une nouvelle fois,

Amicalement,

Michaël BRUEL

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Merci Varages !

Posté par michaelbruel le 12 octobre 2011

Merci Varages ! mercivaragesrectoa420

Revue de Presse Campagne MA2012
Album : Revue de Presse Campagne MA2012

6 images
Voir l'album

mercivaragesversoa4

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Et c’est peu dire !

Posté par michaelbruel le 23 septembre 2011

Et c'est peu dire ! 2988872522145714867771000009470907546986091118884529n

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Une première victoire : on parle « socialisme » !

Posté par michaelbruel le 16 septembre 2011

Nous, militants socialistes, à la fin de ce 1er débat télévisé, nous pouvons déjà être satisfaits. De son rôle de 1ère Secrétaire, traditionnellement synonyme d’investiture à la présidentielle, Martine AUBRY aurait pu en rester là et ainsi profiter de « l’appareil » – comme on l’entend trop souvent dire – pour construire sa propre candidature. Mais, elle croit profondément en la démocratie, en la nécessité d’offrir de nouvelles perspectives et pratiques politiques à la France. Ce sont ces convictions qui lui ont fait prendre ce risque personnel. Pour les français, l’enjeu de la victoire est plus important que l’intérêt particulier d’un seul socialiste. Elle a porté cet esprit de rénovation pour proposer ces primaires citoyennes, un processus innovant de démocratie participative, fidèle à elle-même, préférant la mise en œuvre aux grands discours.

Ainsi, elle remporte le premier round. Celui de faire parler du socialisme français. Car, inaudibles, aphones, trop souvent cantonnés dans l’anonymat, nos idées, notre projet, s’entendent maintenant ! Là, Martine remporte son premier succès, ce projet voté à plus de 95% par les socialistes se répand. Elle nous a fait travailler et ça se voit… surtout s’entend ! Mais ce n’est pas tout. L’enjeu de cet exercice de débat doit nous permettre de démontrer aux français que nous sommes responsables.

En étant capable de débattre sans s’écorner, sans petites phrases assassines, en montrant tous nos points de convergence et finalement ne divergeant que sur de subtiles différences ou sur la méthode de mise en œuvre du projet, nous montrons l’étendue de notre sens des responsabilités. Aujourd’hui, tel est le cas !

Nous emboiterons tous le pas de la candidate ou du candidat issu de ce processus.

Il est important de répondre à cette exigence des français quant à notre sens de la construction collective pour reconstruire une véritable confiance non seulement en nous mais surtout en la politique en général.

L’intérêt général doit primer sur les turpitudes d’un seul « bonhomme » sinon la démocratie est en danger. Elle remporte ce second round, celui de mettre tous les socialistes face à cette nécessité.

Une première victoire : on parle « socialisme » ! dbat20010915

Quelque soit l’issue de cette primaire ouverte, c’est bien pour soutenir cette détermination, ce courage politique et cette abnégation que je me suis engagé dans les pas de Martine AUBRY et que je suis fier que le travail soit une valeur de rassemblement.

Le 3ème round sera celui de la participation, il est nécessaire de se mobiliser pour que cette fois ci, ce soit les français qui emportent le match de 2012 !

A très bientôt, dans les Bureaux de Vote des Primaires…

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Savoir parler de jeunesse c’est commencé par lui faire confiance…

Posté par michaelbruel le 14 septembre 2011

Savoir parler de jeunesse c'est commencé par lui faire confiance... a5dussoptrecto

a5dussoptverso

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

On s’y retrouve…

Posté par michaelbruel le 6 septembre 2011

On s'y retrouve... aff2comsout8spet

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Gagner en 2012 : une nécessité pour la France, un devoir pour les socialistes

Posté par michaelbruel le 22 août 2011

La France va mal et nos concitoyens souffrent de la politique conduite par le gouvernement. Notre pays n’en peut plus de voir sa république abîmée, ses fondements de solidarité et de laïcité quotidiennement remis en cause. Les Français méritent mieux, surtout en temps de crise, que la politique de régression sociale qu’ils subissent de plein fouet. Face à cette situation, le PS, mais aussi toute la gauche, doivent agir en responsabilité. Pour la gauche, la victoire pour 2012 n’est pas acquise mais il est possible de réussir l’alternance en proposant une véritable alternative politique.

Le Parti socialiste est aujourd’hui solidement installé comme le premier parti de notre pays, au cœur d’une gauche nettement majoritaire. Le succès des cantonales, après celui desélections régionales, ouvre de grands espoirs pour 2012 : l’espoir d’une autre France, une France ouverte à l’avenir, une France plus forte, plus juste et plus confiante.
Comme 2012 est l’année de tous les espoirs pour les Français, 2011 doit être l’année où la gauche crée les conditions de la victoire. Nous nous devons d’être à la hauteur de nos responsabilités. Cela suppose quelques conditions.

Réussir le processus des Primaires

A la fin de cette année, nous aurons choisi notre candidat à la présidence de la République. Dès cet instant, nous devrons être tous rassemblé-e-s, solidaires et unis autour de celleou de celui qui aura été choisi-ie. Ce rassemblement doit concerner les socialistes et leurs alliés les plus proches dès le premier tour, toute la gauche et au-delà pour le second.Alors, rien à partir d’aujourd’hui ne doit compromettre ce futur rassemblement et chacun-e à gauche est déjà responsable des petites phrases médiatiques qui laisseront des traces.

Entre juillet et octobre, nous vivrons les «primaires». Les militants socialistes ont massivement validé ce processus et les Français manifestent leur volonté d’y participer fortement. Elles doivent devenir le premier acte de la campagne présidentielle, un véritable moment de mobilisation populaire. Pour être réussies, ces primaires doivent être maîtrisées. Pour que cet exercice démocratique soit exemplaire, il faut qu’il respecte les règles rigoureuses de la démocratie. Et d’abord le respect des concurrent-e-s, qui ne serontpas des adversaires.

Tout socialiste qui, dès à présent, exprime sa préférence pour tel-le ou tel-le candidat-e doit impérativement s’abstenir de dénigrer les autres et se placer dans la promotion de notre Projet pour 2012.

Défendre le projet socialiste et préparer l’union de la Gauche

Le Parti socialiste a adopté, à l’unanimité de son Conseil National, le Projet pour 2012. Reste maintenant aux militants de l’adopter d’ici la fin du mois de mai, puis viendra lenécessaire travail en commun entre les partis de gauche pour la préparation électorale et programmatique car le rassemblement de la Gauche est une nécessité pour la victoire en 2012.

Les militant-e-s et les électeurs-trices de gauche nous observent et attendent de nous une responsabilité particulière. Il faut travailler au nécessaire rassemblement des forcespopulaires, la gauche, les écologistes. Seul ce rassemblement peut éviter le risque d’une dispersion des voix qui briserait la dynamique de victoire et rendrait crédible la possibilitéde la présence de l’extrême-droite au second tour.

Ce processus capital, il revient au Parti socialiste de l’initier, de l’animer, de le réussir, autour de sa première secrétaire, Martine Aubry.

Cette responsabilité lui revient parce qu’elle est la première secrétaire du principal parti de Gauche, que les socialistes lui ont confié cette mission essentielle et qu’elle a, à ce titre, lalégitimité pour conduite tous les socialistes et, au-delà, toute la gauche à la victoire.

Elle est aujourd’hui la mieux placée pour s’adresser aux responsables des autres partis de la gauche afin de réunir les conditions du rassemblement. Au nom du PS, elle doitproposer la mise en place d’un groupe de travail, réunissant des représentants de tous les partis de gauche, pour réaliser un «état des lieux» des convergences et des divergences programmatiques afin de déboucher sur une plate-forme commune de gouvernement.

Redonner confiance aux Français et tourner la France vers l’avenir

Pour nous, Martine Aubry est la mieux placée pour porter l’espoir en 2012.

Cette légitimité, Martine Aubry l’a acquise en redonnant du crédit au Parti socialiste. Celui-ci « abimé » médiatiquement par le Congrès de Reims et ses divisions parfois artificielles, mais aussi par la précédente campagne présidentielle voire par l’échec tenace de 2002, a su, sous l’autorité de Martine Aubry, se remettre au travail, renouer avec lemouvement social, syndical et associatif, se confronter à l’évolution de notre société, se nourrir du travail d’analyse des intellectuels, se projeter dans un projet d’avenir.

Militants socialistes, syndicaux, associatifs, sympathisants de la « société civile », nous pensons, au-delà de nos parcours et sensibilité différents ausein et en dehors du Parti socialiste, qu’il revient à Martine Aubry d’engager cette démarche de rassemblement et de porter les espoirs de nos concitoyens lors de l’élection présidentielle de 2012.

Signez en ligne (copier colle le lien)

http://www.petitionduweb.com/Petition_le_var_avec_martine_aubry-9804.html?fb_comment_id=fbc_10150350308481660_19123879_10150350336271660#f3721074f8

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

123456
 

MENS ACTION TRIEVES PASSION ! |
Saint-Paul-lès-Dax ville à ... |
Tous ensemble pour Liancourt |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | UNL Vaucluse
| Francois buhr 2008 pour Le ...
| Reflexions Politiques